SAISON 2017-2018
Le 27 novembre 2015
RMB/SIG: Du lourd au menu...

Pro A - Défait à Villeurbanne le week-end dernier (66-77), le Rouen Métropole Basket se prépare à un nouveau défi ce samedi au Kindarena face à la SIG Strasbourg (20h). Présentation de la formation Alsacienne.
 
Forcément quand on évoque la SIG, équipe de Strasbourg, on pense depuis plusieurs années à une grosse écurie du championnat de France Pro A. La saison dernière l'équipe Bas-Rhinoise a remporté la Leaders Cup et la Coupe de France mais n'a pas eu l'honneur de faire le triplé, échouant pour la troisième année consécutive en finale du Championnat de France, après Nanterre en 2013 et deux fois le Limoges CSP en 2014 et 2015. Mais quelle équipe est donc la SIG version 2015-2016 ?
 
Vincent Collet, la double casquette...
 
C'est la cinquième année que le technicien est à la tête de la formation Strasbourgeoise et il est comme vous le savez déjà, le sélectionneur de l'équipe de France. Une double-casquette qui accapare coach Collet une grosse partie de l'année avec des étés bien chargés qui l'obligent à laisser les clés de la SIG à son complice de toujours Pierre Tavano lors de l'intersaison.
 
La continuité...
 
La politique recrutement de Vincent Collet cadre parfaitement avec celle du club et ça tombe bien ! Dans un premier temps cet été, la SIG s'est occupée des renouvellements de contrat de ses joueurs. Au niveau JFL on retrouve donc Romain Duport, Bangaly Fofana, Paul Lacombe et Jérémy Leloup.


Le capitaine Jean-Michel Mipoka ici aux prises avec Romain Duport lors de la saison 2014/15.
 
Duport et Fofana sont des éléments fondamentaux de la raquette avec respectivement 2m15 et 2m13. Mais là où la gêne occasionnée par de tels gabarits atteint ses limites c'est lorsqu'on parle de blessures et Duport, énorme espoir du basket Français lors de sa jeunesse au Havre et Cholet, n'a pas été épargné en particulier la saison dernière. Son temps de jeu cette année est diminué et ses stats en conséquence. Bangaly Fofana comme Paul Lacombe ont été mis sur la voie professionnelle par Vincent Collet lors de ses années à l'ASVEL. Paulo est un meneur/arrière à l'ancienne dans la pure tradition Française, avec une qualité incroyable de mouiller le maillot comme personne. Pierre Vincent avait coutume du dire que le pire ennemi de Paul Lacombe était Paul Lacombe. Cette saison il semble avoir passé un nouveau cap avec une hausse de son temps de jeu et de ses stats (7.6 pts - 3.0 rebonds - 2.9 passes et 9.1 d'évaluation). Jérémy Leloup est un des redoutables postes 3 du Championnat Pro A. Avec une grosse régularité au niveau des tirs, il est le joueur capable de renverser la donne comme il l'a fait dernièrement en EuroLeague face au grand Real Madrid.
 
Mais ces quatre hommes ne sont pas les seuls à avoir re-signé au club car Louis Campbell et Matt Howard sont aussi de la partie. Campbell le doyen est en train de passer sa quatrième saison au club et il faut bien l'avouer, à bientôt 37 ans il a encore les jambes pour peser lourd dans la balance à la mène de la SIG, une très bonne rotation. Howard est arrivé en France à Roanne lors de la saison 2012-2013 avant de rejoindre la SIG. Au poste 4 il produit 13.7 d'évaluation (10.3 pts - 4.7 rebonds) tout en sobriété et efficacité.
 
Les recrues...
 
Du fait des renouvellements, la SIG a enregistré très peu de signatures. Rodrigue Beaubois était pourtant le "gros poisson" JFL prisé par quelques clubs. Pourtant l'association Collet/Beaubois était loin d'être gagnée lorsque prenant son rôle de sélectionneur, Vincent avait fait une déclaration ambigüe sur Beaubois alors au Mans... quelques semaines plus tard les deux hommes s'associaient pour le plus grand plaisir du club Strasbourgeois. Ancien joueur NBA, champion avec Dallas en 2011, le natif de Point-à-Pitre réalise un gros début de saison avec 19.4 pts - 16.6 d'évaluation.


Rodrigue Beaubois lors de la défaite de la SIG sur le parquet du Fenerbahçe en EuroLeague (81-64).
 
Kyle Weems a été découvert à Nanterre la saison dernière et il a joué un grand rôle dans la victoire en EuroChallenge des JSF. Tueur au sang-froid il est sur ses standards au niveau du scoring, même s'il a connu en début de saison quelques crises de confiance. Annoncé comme le gros CV de la SIG, Mardy Collins, 31 ans, est un ancien de NBA lui aussi (New-York, Los Angeles Clippers) passé également en Israël, Italie, Grèce et la Pologne, mais aussi la Chine et le Venezuela. Un autre expérimenté, l'International Monténégrin Vladimir Golubovic, pivot de 2m12, est arrivé cet été avec dans ses bagages les saisons en Espagne, Turquie, Slovénie, Serbie, Turquie. Romeo Travis poste 4 de 2m01 et bientôt 31 ans, natif d'Akron, complète le roster de coach Collet. Il apporte en rotation 10.0 d'évaluation.
 
En bref...
 
Après deux grosses victoires en EuroLeague (face au Fenerbahce et Real Madrid), la SIG est sur deux défaites en Championnat et autant dire que ce n'est pas du goût de cette équipe qui vise comme les années précédentes le haut du tableau. L'ambition initiale de Strasbourg est le titre Pro A après trois échecs consécutifs. Les intentions des Alsaciens sont donc claires ce samedi à Rouen…



 
10ème journée : Rouen/Strasbourg – Samedi 28 novembre à 20h au Kindarena.
(Match Espoirs à 17h – Huis-clos exceptionnel).









RETROUVEZ-NOUS ÉGALEMENT SUR
        
Vincent Couty

 Photos: B.Dupont - Photo2000 Elbeuf / A-D.Lamour - CDP Media / euroleague.net