SAISON 2017-2018
Le 11 décembre 2015
Et maintenant, Limoges !

Pro A - Rouen Métropole Basket se déplace dans l'antre de Beaublanc pour y affronter le Limoges CSP, double champion de France en titre. Allons auparavant à la rencontre de cette équipe qui connait en ce début de saison des zones d'ombres bien difficiles à gérer.
 
Jeudi, l'équipe de Philippe Hervé a joué son dernier match EuroLeague de la campagne 2015-2016 en s’inclinant 67-76 face à l’Olympiakos. L'équipe est éliminée (reversée en EuroCup) et doit se tourner clairement vers le championnat pour retrouver le Top 8 de la Pro A après quatre défaites en cinq rencontres.
 
Au Limoges CSP, rien ne peut se passer réellement comme partout ailleurs, ni dans la plénitude la plus complète. Les résultats, le public, les tensions, le président Frédéric Forte et ses tweets, les évictions de joueurs et les rumeurs font partie intégrante du quotidien de ce club au superbe palmarès qui ne cesse de faire rêver autant qu'agacer au fil des générations.
 
Ils sont restés...
 

 
Si le peuple Limougeaud souhaitait une chose l'été dernier, c'était d'avancer la date des cadeaux de Noël afin de pouvoir conserver son MVP et chouchou, Adrien Moerman, qui a été pour beaucoup dans la conquête des deux titres consécutifs. Hélas point de miracle et Moerman a retrouvé un club Européen en signant en Turquie à Banvit. Nobel Boungou-Colo et Fréjus Zerbo sont les deux plus anciens au club. Le longiligne Nobel "Ritchy Fly" est un athlète accompli qui amène beaucoup d'énergie sur le terrain. Aérien, athlétique et complet il est un des JFL en vue depuis plusieurs saisons et ne baisse pas en intensité au niveau des stats avec 13.2 pts - 4.4 rebonds - 3.2 passes et 11.6 d'évaluation. Le tigre, Fréjus Zerbo, est une rotation dans la raquette, avec ses 2m08 et son envergure hors norme ; il a montré à diverses reprises qu'il pouvait être un facteur X et c'est un joueur qui sait sortir le grand jeu aux moments clés. Léo Westermann était de retour en France la saison dernière suite à une saison blanche en raison d'une blessure au genou alors qu'il jouait à Belgrade. Ancien Capitaine de l'ASVEL il y a quelques années, il avait été engagé par Barcelone qui l'avait prêté au CSP pour une année. Comme le club Catalan n'a montré que très peu d'intérêt durant la période de transfert, ce joueur Alsacien a souhaité rester en terre Limougeaude. Ousmane Camara, dernier MVP de la finale de Pro A 2015, a repris son rôle de rotation après sa blessure du début de saison et il reste dans ses standards.
 
Le recrutement étranger...de sacrées questions se posent !
 
Il y a eu le cas Randy Culpepper qui a fait couler beaucoup d'encre ! Le meneur super-shooteur a été écarté de l'effectif pro il y a quelques semaines suite à des différents avec le coach Philippe Hervé. Dès lors le déséquilibre a été plus flagrant encore dans l'effectif Limougeaud qui a commencé à enchaîner les défaites. Culpepper vient de partir en Turquie... le CSP peut passer à autre chose. Matt Gatens est très en dessous des espérances. Le poste 2 US propose un bilan peu glorieux avec 5.1 pts - 1.9 rebonds - 1.3 passes et 6.4 d'évaluation. Selon le Président Forte, le club cherche une solution pour s'en séparer, tout comme il voudrait se séparer de Will Daniels. L'ancien joueur de Nanterre n'est pas le poste 4 qui fera oublier Adrien Moerman. L'international Allemand Heiko Schaffartzik a beaucoup apporté depuis son arrivée début octobre (pour une suppléance médicale initialement puis prolongation jusqu'en fin de saison) avec une grosse expérience au compteur. Il produit 10.1 - 3.2 rebonds - 4.0 passes et 12.5 d'évaluation. Mais une récente affaire d'ivresse pourrait engendrer des sanctions de la part du club qui a vu son image quelque peu moquée. Mark Payne arrive de Châlons-Reims où il a été une vraie découverte pour le championnat Pro A, mais au sein du CSP, ce joueur très collectif n'a pas retrouvé ses 18.3 d'évaluation du CCRB et se contente de produire 8.0 pts - 3.4 rebonds - 2.9 passes et 9.9 de notation. Il lui faut se relancer clairement dans la compétition.
 
Les nouveaux JFL...
 

 
Finaliste malheureux avec Strasbourg la saison dernière face à Limoges, l'ancien international Ali Traoré a signé un bon contrat avec le CSP. Doté de très bonnes mains et d'un excellent jeu dos au panier, il a fait un bon début de saison en Pro A comme en EuroLeague mais il semble avoir besoin d'un second souffle à ce moment-là de l'année. Mathieu Wojciechowski était au Portel en Pro B depuis deux saisons. Sur une pente ascendante dans la seconde division, son apprentissage de la Pro A ne se fait pas sans mal car le Calaisien propose en 7 minutes de jeu 0.8 d'évaluation. Le dernier arrivé est l'ancien international Français Yakhouba Diawara, All Star 2005 qui jouait en Italie à Varese la saison dernière. Fort d'une expérience Italienne riche (Bologne, Brindisi, Venise, Varese) et de quelques années en NBA (Miami, Denver) son arrivée avait redonné des espoirs aux supporters. Il ne retrouve pas au CSP ses performances qu'il avait à Gravelines-Dunkerque il y a deux ans et il a divisé son évaluation  par deux (4.6).
 
En bref...
 
Le CSP recherche une victoire à la maison, veut des solutions et souhaite ressouder un groupe en train de voler en éclat. Entre fausses arrivées, vrais départs (ou l'inverse), ce CSP en mode "Je t'aime moi non plus" est loin du double champion flamboyant qu'il voudrait être. Il faut donc une nouvelle référence à cette équipe.


 
12ème journée : Limoges/Rouen – Samedi 12 novembre à 20h au Palais des Sports de Beaublanc.
(Match Espoirs à 17h).









RETROUVEZ-NOUS ÉGALEMENT SUR
        
Vincent Couty

 Photos: David Billy / euroleague.net / LNB