SAISON 2017-2018
Le 18 décembre 2015
Jour de derby!

Pro A - Retour au Kindarena pour le Rouen Métropole Basket. Après la défaite face à Limoges, l'équipe de Rémy Valin reçoit pour le derby le STB Le Havre, actuellement lanterne rouge du championnat avec une seule victoire au compteur.
 
Savez-vous qu'il existe un paradoxe au STB Le Havre ? Suite à sa belle saison dernière, le club a gagné sa place en FIBA Europe Cup pour cette année. Dans la nouvelle compétition Européenne, Le Havre réussit brillamment son parcours jusqu'à présent et a remporté pas plus tard que mardi dernier le premier match du second tour. Mais alors quel est cet effectif qui ne parvient pas à s'imposer en Pro A ?
 
Une refonte totale
 
Avec le départ d'Eric Bartecheky pour Pau-Lacq-Orthez, il fallait bien s'attendre à du gros changement dans le roster du STB. Thomas Drouot, jeune coach de 32 ans prenait l'équipe en main et devait tout repenser pour construire un effectif capable de tenir la route sur deux compétitions d'importance.


 
Des JFL expérimentés
 
Fidèle à ses habitudes, le STB Le Havre est un terrain important de la formation du basket Français. Mais pour encadrer tout ce petit monde, il fallait bien recruter quelques Joueurs Formés Localement qui connaissaient parfaitement le sujet. Le célèbre JBAM a donc quitté le Paris-Levallois pour rejoindre la Normandie. Ce pivot de 2m08 était de la grande épopée 2012 de l'Elan Chalon, équipe Bourguignonne qui avait réalisé le triplé (As, Coupe et Championnat). La même année, le natif de Fort de France remportait la médaille d'argent aux Championnats du monde 3x3 à Athènes. Au Havre, il a retrouvé du temps de jeu et a augmenté son apport, principalement en sortie de banc.
 
Arrivé de Châlons-Reims, Guy Landry Edi a trouvé au Havre un temps de jeu important (25 minutes). International Ivoirien, il a été formé à Paris avant de partir faire son cursus aux USA en Californie. De retour en France en 2013, il avait signé au CCRB alors en Pro B et passé deux saisons.
 
Un autre ancien du CCRB, Kévin Joss Rauze a rejoint l'effectif Havrais. Formé à l'ASVEL, il a joué quatre saisons de Pro B en Champagne avant de signer la saison dernière à la JDA Dijon. Cette année il connait quelques difficultés au niveau de son rendement offensif.
 
Le retour de têtes connues
 
Willie Deane a été un joueur marquant du SLUC Nancy lors de la saison 2010-2011 (Champion de France avec l'équipe Lorraine). Baroudeur dans l'âme, il a depuis joué en Ukraine, Espagne, Russie, Italie avec depuis son départ de Pro A sept clubs fréquentés. Né aux USA, il a obtenu la nationalité Bulgare.
 
Le Porto-Ricain Angel Daniel Vassallo a joué en France au Paris-Levallois en 2009-2010. Il avait ensuite été recruté à l'ASVEL pour partir au bout de deux matchs suite à des altercations avec le Président de l'époque (Gilles Moretton). Depuis il jouait à Porto-Rico (quatre clubs). Sa signature au STB est un gros coup pour le club car A.D. n'a rien perdu de sa férocité avec 19.2 pts - 4.3 rebonds - 2.8 passes et 16.5 d'évaluation. Il est le meilleur marqueur de Pro A actuellement.
 
Elton Brown est la dernière recrue du Havre. Là encore, un ancien du Paris-Levallois qui a joué aussi un match la saison dernière à Gravelines. Il est très à son aise aux rebonds, ce joueur au fort caractère est un combattant, un vrai point de fixation dans la raquette.
 
Hill et Dugat, deux belles trouvailles
 
Lawrence Hill découvre la France après avoir joué aux USA (D-league), Mexique, Corée du Sud, Israël et Allemagne. Poste 4 de 2m03, le natif de Fontana (USA) émarge à 11.8 pts - 4.6 rebonds - 13.0 d'évaluation.
 
Henri Dugat ne connaissait pas la Pro A non plus et s'y sent à son aise. Ce meneur d’1m83 est aussi un homme à tout faire avec 10.4 pts - 3.7 rebonds - 3.6 passes et 11.7 d'évaluation. Il est cependant en délicatesse avec son shoot derrière l'arc.
 
En Bref


 
Saint-Thomas a laissé échapper quelques victoires de justesse et ne parvient pas à réellement franchir le pas en Pro A contrairement à ce qu'il se passe en FIBA Europe Cup. Rouen reçoit certes la lanterne rouge mais les deux formations ne sont pas si éloignées au classement. Quoi qu'il en soit il faut bien se dire que rien ne sera simple pour le RMB qui doit grandement se méfier du piège qui sera tendu par un démon comme Vassallo et autre Deane, très en forme mardi soir en Coupe d'Europe.
 
13ème journée : Rouen/Le Havre – Vendredi 18 décembre à 20h30 au Kindarena
(Match Espoirs à 17h30, entrée gratuite) 




 








RETROUVEZ-NOUS ÉGALEMENT SUR
        
Vincent Couty

 Photos: David Billy / Ann-Dee Lamour - CDP Media