SAISON 2017-2018
Le 13 février 2016
J20: Paris était au dessus...

Pro A - Sale soirée pour les pensionnaires du Kindarena qui se sont inclinés ce vendredi face au Paris-Levallois (78-93), concurrent direct dans la course au maintien. Pour ne rien arranger, les Franciliens ont récupéré le point-average du match aller (victoire du RMB 80-68).

C’était une rencontre à ne pas perdre. Malgré d’excellentes intentions en début de partie, les joueurs du Rouen Métropole Basket se sont finalement inclinés face au Paris-Levallois, s’enfonçant un peu plus dans les profondeurs du classement de Pro A. Le PL a su parfaitement cadenasser Ron Lewis et profiter également de la maladresse Normande dès le deuxième quart-temps pour tirer son épingle du jeu.

La rencontre débutait pourtant bien à l’image d’Alain Koffi qui dégoupillait le premier et réalisait dix premières minutes quasi-parfaites (10 points, 5 rebonds, 1 contre). Solo Diabaté sortait quelques coups de génie en traversant la raquette adverse, suivi d’Abdou M’Baye à la finition. En face le PL s’en remettait à l’activité de ses deux intérieurs Labeyrie et Morgan pour rester à distance de leurs hôtes, le meneur Chris Jones derrière l’arc à deux secondes du buzzer remettait les deux formations à égalité (20-20, 10e).

Le Paris-Levallois prenait ensuite les commandes sur un triple d’Ndoye dans le corner, dès la reprise, tandis que Ron Lewis butait et butait encore sur la défense adverse. (22-23, 11e). Dans un véritable mano a mano, Yabusele contrait Morgan mais le ballon était récupéré par Jason Rich qui sanctionnait immédiatement à 3 points. Peu en réussite jusqu’alors, le capitaine Mipoka ouvrait enfin son compteur sur une claquette (31-34, 18e). Dès lors les Parisiens allaient hausser le ton sous l’impulsion du duo Labeyrie-Poirier, pour laisser le RMB sur le carreau au moment de rejoindre les vestiaires (33-44, 20e).


Solo Diabaté auteur de 19 pts (8/13), 5 rbds, 6 passes, 3 interceptions pour 22 d'éval' hier soir.

Au retour de la pause, on démarrait du même pied : Jones dans un fauteuil puis en pénétration poussait l’écart à +16, puis 25 dans un véritable récital derrière la ligne des 6,75m (39-64 , 26e). De la nervosité commençait alors à se faire ressentir au sein des troupes de Rémy Valin qui demandait le temps-mort pour stopper l’hémorragie. Dans l’impact physique, les Rouennais commençaient à tirer la langue tandis que le PL finissait le quart tranquillement pour mener 72-49 à 10 minutes du terme.

Complètement dépassés, les joueurs du Rouen Métropole Basket voulaient tout de même conserver le point-average acquis au match aller, et s’en remettaient alors aux quelques coups d’éclat de Solo Diabaté (dans des positions improbables), aux shoots de Ron Lewis ou aux deux gros dunks que s’en allait claquer Jean-Michel Mipoka. Mais les visiteurs continuaient à pilonner dans un jeu parfaitement orchestré par Chris Jones et filaient tranquillement vers la victoire, score final 78-93.  
 
Comme lors de la dernière journée, la paire américaine composée de Jason Rich (17 points, 6 passes) et Chris Jones (19 points, 8 passes) a porté le PL. Vincent Poirier a également été précieux en signant un double-double (11 points, 13 rebonds). Dominés au rebond (26 à 38), Solo Diabate (19 points, 6 passes décisives) et ses coéquipiers laissent passer l'occasion de sortir de la zone rouge. Le RMB reste donc à deux victoires du Paris-Levallois au classement.

 
AU KINDARENA, PARIS-LEVALLOIS BAT ROUEN 93-78
20-20 | 13-24 | 16-28 | 29-21
Arbitres : MM. Chambon, Paic et Oliot
 
Rouen : Diabaté 19 pts, Lewis 15, Koffi 14, Mipoka 12, Yabusele 12, Mbaye 4, Ponsar 2, Tsintsadze, Michel, Dieng. Coach : Rémy Valin.
 
Paris-Levallois : Jones 19 pts, Rich 17, Labeyrie 14, Morgan 12, Poirier 11, Oniangue 8, Ndoye 6, Sane 5, Eliezer-Vanerot 1, Stansbury, Ory. Entraîneur : Frédéric Fauthoux.
 
Toutes les statistiques ici : http://bit.ly/1PIhrwh
MVP du match : Chris Jones (Paris-Levallois) avec 19 pts, 7 rbds, 8 passes et 28 d’éval.

LES ESPOIRS S’INCLINENT ÉGALEMENT


Un peu plus tôt dans l’après-midi, la jeune garde Rouennaise s’est également inclinée sur le parquet du Kindarena face au Paris-Levallois (75-95). Les joueurs de Vincent Dumestre ont pu s’appuyer sur les 21 points de Carl Ponsar pour tenir tête à leur adversaire du jour qui s’est envolé en fin de partie grâce à une très bonne adresse, une pression sans relâche et beaucoup plus de dureté, notamment au rebond.







RETROUVEZ-NOUS ÉGALEMENT SUR
        
 CB
 Photos: A-D.Lamour - CDP Media