SAISON 2017-2018
Le 11 mars 2016
Déplacement chez le leader

Pro A – Le RMB se rend au Rhénus de Strasbourg ce samedi à 20h (23ème journée).

Rouen Métropole Basket fait un déplacement plus que délicat samedi soir puisque c'est chez le leader du Championnat, la SIG, que Rémy Valin et ses hommes tenteront de renouer avec la victoire qui leur échappe depuis désormais depuis trois journées. Rouen n'a remporté que deux victoires à l'extérieur depuis le début de saison.

Au match aller...

Lors de la 10ème journée, le RMB s'était imposé face à l'équipe de Vincent Collet qui faisait alors de gros matchs en semaine dans la cours des grands d'EuroLeague. Guerschon Yabusele avait fait une belle performance pour aider son équipe à l'emporter sur le score de 88 à 79 en proposant 15 pts - 10 rebonds - 23 d'évaluation. 5 autres joueurs avaient parfaitement alimenté le tableau de marque avec Alain Koffi à 10 pts, 12 pts pour Solo Diabaté et Kerron Johnson, Captain Jean-Michel Mipoka à 14 pts et Ron Lewis dans le rôle de l'artilleur avec 21 pts.




Pour Strasbourg, Rodrigue Beaubois avait proposé 16 pts, Romeo Travis 12 pts et Kyle Weems 24 pts - 8 rebonds pour 24 de notation.

Pas n'importe quelle équipe...

La SIG est le triple finaliste des trois dernières éditions du Championnat de France, ayant laissé à chaque fois Nanterre, Limoges et encore Limoges soulever les trophées au terme des playoffs !! Actuellement seul leader de Pro A avec 16 victoires et 6 défaites, la formation de Vincent Collet, qui a l'été dernier misé sur la continuité de certains joueurs et l'ajout de grosses pointures, semble en mesure de se tailler la part du lion cette saison encore.

Éliminée de l'EuroLeague avec malgré tout de très belles victoires face au Real Madrid (vainqueur 2015 de la compétition reine), le Fenerbahce et l’Étoile Rouge de Belgrade, la formation Alsacienne est qualifiée pour les 1/4 de l'EuroCup et affrontera les Russes de Nizhny Novgorod la semaine prochaine (le 16 Mars).

En Championnat, Strasbourg n'a perdu qu'une rencontre (face à Nanterre) lors des dix derniers matchs…

Le roster...

Au niveau des JFL, il n'y a pas eu de changement dans l'équipe Strasbourgeoise. On retrouve des joueurs capables de sortir du lot comme Paul Lacombe, remarquable coéquipier qui donne toute son énergie sur le parquet pour faire briller ses couleurs. Jérémy Leloup, capable de prendre feu derrière l'arc est une arme de destruction massive lorsqu'il est en confiance. Bangaly Fofana le fin pivot de 2m13 réalise sa meilleure saison depuis son arrivée en Pro A (premier match avec l'ASVEL en 2007), beaucoup d'efficacité en sortie de banc (16 minutes de jeu) grâce cette saison à ses bonnes mains. Romain Duport est Strasbourgeois depuis quatre saisons et lui aussi amène sa hauteur (2m15) avec un temps de jeu restreint à 10 minutes.



La star Française de cette équipe est incontestablement Rodrigue Beaubois, ancien Champion NBA avec Dallas qui a fait son retour en France au Mans la saison dernière. Il propose 15.4 pts avec plus de 50% d'adresse derrière l'arc et 13.5 d'évaluation. Il est rapide et sait attaquer tous secteurs. Il est en grande forme en ce moment.

Au niveau non-JFL, Romeo Travis n'a pas été conservé. La dernière information en date est importante puisque face à Monaco, Matt Howard s'est blessé et sera absent six semaines.
Louis Campbell, increvable meneur de jeu de bientôt 37 ans reste un exemple avec 24 minutes de jeu et 7.5 pts - 2.3 rebonds - 3.8 passes et 8.0 d'évaluation. Il sait faire jouer toute son expérience pour être décisif et mener ses troupes à la victoire. Depuis quatre saisons en Alsace, on le voit bien finir sa carrière sous les ordres de Vincent Collet. Kyle Weems est un bon joueur qui sévissait à Nanterre la saison dernière, club avec lequel il a remporté l'EuroChallenge. Parfois irrégulier au niveau de sa note globale, il est dépendant de son adresse, qui, il faut le préciser est souvent au rendez-vous. Mardy Collins, joueur au passif NBA (New-York, Clippers de Los Angeles) apporte tout comme Campbell son expérience à l'arrière. Il est en forme en ce moment et reste sur 23 et 20 d'évaluation respectivement face à Cholet et Monaco, mais son apport général reste irrégulier.

En bref...

Rien de simple, comme toujours. Il faut aussi regarder du côté des autres matchs de la journée et tenter de profiter dorénavant des faiblesses adverses. Paris reçoit le deuxième du classement général Monaco et Nancy accueille Antibes. Mais il est certain que pour profiter d'une éventuelle défaite des concurrents directs, il faut avant tout gagner ! Face à la science de Vincent Collet et son art défensif, Rémy Valin va devoir puiser dans son effectif pour tenter de réaliser ce qu'on pourrait appeler un bel exploit.












RETROUVEZ-NOUS ÉGALEMENT SUR
        
Vincent Couty

 Photos: A-D.Lamour / CDP Media - R.Aubert