SAISON 2017-2018
Le 24 avril 2016
Le RMB enfin récompensé !

Pro A – Au terme d'un match intense lors duquel les deux formations ne voulaient rien lâcher, Rouen Métropole Basket a mis fin à sa série de défaites (11) en l'emportant sur le score de 87 à 90 ce samedi à Cholet.
 
20-18 | 40-42 | 67-66 | 87-90
 
C'est Ron Lewis qui ouvre la marque avec un shoot derrière l'arc dont il a le secret. Cholet Basket met un peu de temps à se chauffer et connaît de nombreuses maladresses avant que l'ancien de Rouen, Joe Trapani n'ouvre la marque pour son équipe au bout de deux minutes. Rouen se montre pourtant en difficulté à l'approche du cercle, quasi incapable de conclure une action dans la raquette. Cholet va passer devant pour la première fois de la rencontre à mi-parcours avec DaShaun Wood qui porte son équipe à lui seul. Il rentrera dans le premier quart 14 points sur les 20 de sa formation. Rouen est mené d'une courte tête et Solo Diabaté manque l'égalisation au quasi-buzzer... RMB n'a que 2 unités de déficit au bout des 10 minutes (20-18).
 
Le meneur de l'équipe Normande va égaliser dès l'entame du deuxième quart après une grosse interception. Les deux équipes vont se tenir dans un mouchoir de poche, avec toujours des maladresses pour Rouen sous le cercle. Guerschon Yabusele et Ron Lewis s'illustrent et permettent aux visiteurs de prendre leur envol...Captain Mipoka donne même 9 points d'avance à l'équipe. L'équipe de Cholet se fait siffler par le public de la Meilleraie suite à de mauvaises gestions du ballon comme des pertes de balles ou encore des ratés sous le cercle. Le seul apte à remettre Cholet dans le droit chemin, c'est Trapani qui se montre redoutable. Le jeu entre les deux équipes est très rapide et les possessions s’enchaînent. Le travail de Trapani et de Wood combiné ramène le CB dans un écart plus raisonnable à la fin de la première mi-temps, les hommes de Rémy Valin mènent au score aux citrons (40-42).
 

 
Rouen est plutôt bien dès la reprise et on sent de l’énervement dans les rangs Choletais lors d'un alley-oop complice entre Solo Diabaté et Devin Oliver. DaShaun Wood s'en prend notamment à Nicolas De Jong, trop absent sur l'action défensive. Les deux équipes vont se mettre à balbutier un peu leur basket. Rouen conserve l'avantage grâce aux provocations de fautes et aux lancers qui suivent. Diabaté pense terminer le quart sur un triple particulièrement audacieux, mais sur l'action suivante Trevor Hughes en fait un tout autant outerspace pour prendre l'avantage au buzzer (67-66).

YABUSELE MET LE BLEU DE CHAUFFE
 
Le dernier quart sera dans un premier temps bien serré...Les deux équipes s'échangent l'avantage au grès des actions. Le RMB parvient à s'extirper un peu grâce à Ron Lewis de loin. Mais Hughes va égaliser une fois en assaisonnant de trois triples consécutifs ses adversaires du soir (80-80). La tension monte peu à peu et lorsque les arbitres sifflent une faute sur Hugues en train de tirer à 3 pts à une poignée de secondes de la fin, le camp Rouennais manifeste son mécontentement. Le joueur US a alors la possibilité d'égaliser mais il manque son dernier lancer et c'est Guerschon Yabusele qui va terminer le travail de l'autre côté du terrain avec deux nouveaux lancers, score final 90-87. Une victoire à 6 joueurs amplement méritée au vu des efforts fournis et de la combativité exemplaire des joueurs du coach Valin montrée lors des deux derniers matchs. Rendez-vous mardi prochain au Kindarena (20h) pour une nouvelle affiche face à Nanterre 92.

 
Rémy Valin (Coach RMB) : « Contre Gravelines, Le Mans et Limoges, on perd de peu. À Limoges, ça se joue à une possession. Avec le fait de savoir qu’on était officiellement en Pro B, il fallait se remobiliser, en jouant à six. Et d’arriver à avoir encore l’énergie pour un match pareil, ça fait vraiment plaisir. Ça ne changera pas l’issue de la saison. Mais je l’ai dit aux joueurs : si on finit de cette manière, en gagnant encore un match ou deux, on finira la saison plus que dignement. Et tout le basket français aura vu que cinq ou six joueurs ont fait les efforts au maximum, malgré les bobos. Ils ont été plus que professionnels pour aller chercher une victoire à l’extérieur. C’est beau. Yabusele ? Tout ce que je lui souhaite, c’est que ses performances le mènent à la Draft en fin de saison. » (source : Paris-Normandie).
 
À CHOLET, ROUEN MÉTROPOLE BASKET BAT CHOLET BASKET 90 À 871
18-20 | 24-20 | 24-27 | 24-20
Arbitres: MM. Creton, Delaune et Rosso
 
CHOLET : 34 paniers (15/35 à 3 points) sur 72 tirs - 4 lancers francs sur 5 - 28 rebonds - 19 passes décisives - 12 balles perdues - 17 fautes personnelles - 1 joueur sorti : De Jong.
Marqueurs: Hughes (26), Wood (17), Jomby (3), Trapani (22), MoendaDze (5), De Jong (8), Holloway (2), Mbida (4).
 
ROUEN : 30 paniers (10/20 à 3 points) sur 55 tirs - 20 lancers francs sur 23- 34 rebonds - 16 passes décisives - 16 balles perdues - 14 fautes personnelles.
Marqueurs: Oliver (9), Lewis (20), Yabusele (27), Diabate (16), Mipoka (16), Tsintsadze (2).
 
MVP : Guerschon Yabusele avec 27 points (10/13 aux tirs), 11 rebonds et 32 d’évaluation
Les statistiques complètes ici ---> http://bit.ly/1Skil73









RETROUVEZ-NOUS ÉGALEMENT SUR
        
Vincent Couty

 Photo:  Alexandre Couraud / CB - Nans Even