SAISON 2017-2018
Le 21 janvier 2018
Une fin de match cruelle pour le RMB dans le derby face au STB Le Havre

Quand on regarde le classement, ce match s’annonçait largement à la portée de Rouen, qui sortait d’une victoire assez aisée face à Saint-Chamond. Mais un derby ça ne se joue pas, ça se gagne. Et ce match en a été une nouvelle fois l’exemple concret. Une rencontre riche en rebondissement et un final cruel pour le RMB!
 
Un début de match en dent de scie
 
Le match commence avec des tirs manqués de chaque côté du terrain et c’est Le Havre qui ouvre la marque à 2 points par l’intermédiaire de VALDELICIO. Stevens lui répond mais derrière STACEY marque à 3 points. Aucune des deux équipes n’arrivent à faire le break en ce début de match. Les rouennais résistent aux offensives havraises mais le STB se révolte et décide de mettre un coup d’accélérateur et prend 6 points d’avance à 4minutes de la fin de ce premier quart-temps. Derrière, les hommes d’Alexandre MÉNARD répondent, reviennent et passent devant d’un point grâce à un bon travail collectif et une bonne défense. Par la suite, VALDELICIO assure ses deux lancers et EMEGANO inscrit les deux derniers points de ce quart-temps et c’est Rouen qui est devant à la fin des 10 premières minutes (18-19).
 
 
Dans ce deuxième quart-temps, les bleus et blancs enchaînent les actions offensives avec beaucoup d’abnégation et de volonté. Résultat, Rouen prend le large et Le Havre ne trouve pas de solution en attaque. MONCEAU contrôle le navire et il est bien aidé par ses coéquipiers à l’image des deux and one de MONCEAU et de BASSOUMBA ce qui permet à Rouen de passer à + 16 (25/41) après avoir infligé un 15/2 aux locaux. Puis, le jeu s’équilibre, Le Havre joue mieux et se remet dedans avec un 3 point puis une contre-attaque après une balle perdue rouennaise. Ce qui amène un temps mort pour Rouen.
Après le temps mort, Le Havre continue de revenrir avec un 3 points et un dunk de BAMBA qui réveille la salle et les supporters. Le RMB finit cette première mi-temps avec seulement 5 points d’avance.
 
L’ambiance d’un derby et des minutes supplémentaires !
 
La mi-temps débute avec un and one d’EMEGANO mais le STB répond avec un 3 points dans la foulée.
Les deux équipes sont au coude à coude et se rendent les paniers chacun leur tour
Mais Rouen défend dur et prends 12 points d’écart grâce à MONCEAU et STEVENS. Temps Mort demandé par Jean-Manuel SOUSA.
Après le temps-mort, le STB tente de revenir en jouant à l’intérieur et en provoquant des fautes. MEKDAD enchaine à 3 points et permet aux havrais de revenir à 5 petits points. EMEGANO marque en fin de possession mais Rouen ne trouve plus de solution en attaque. Alexandre MÉNARD demande donc un temps-mort.
MICHEL sert PONSAR à l’intérieur et permet à Rouen de reprendre 9 points d’écart à la fin de ce 3ème quart temps (55/64).
 
À l’entame des 10 dernières minutes, MEKDAD met dedans à 3 points suivi de 2 lancers francs de HUSSEIN-SADE qui permet au STB de revenir à 4 pts. VARANAUSKAS donne un peu d’air au RMB avec un trois points. 
Les deux équipes se donnent, LEWIS drive et permet au STB de revenir à 1 petit point. EMEGANO intercepte et finit à 2 point mais GAUTHIER lui répond à 3 points et permet au STB d’égaliser (69/69). Les équipes se répondent et se tiennent au score. VARANAUSKAS fusille de nouveau à 3 points puis Rouen défend dur. BIMBA permet au Havre de garder espoir mais EMEGANO annule son tir avec un petit floater à 0 degré. Le Havre à la possibilité de passer devant et MONCEAU donne deux lancers à LEWIS, qui fait 1/2. 76/76 à 36 secondes de la fin et temps mort demandé par coach MÉNARD. EMEGANO drive et met dedans, +2 pour Rouen à 25 secondes de la fin. Lewis drive, loupe mais est repris par VALDELICIO qui met dedans avec une claquette. Égalité à 16 seconde la fin et possession pour Rouen mal géré. Le STB à la balle pour les 2 dernières secondes mais LEWIS tente un tir, touche l’arceau mais ça ne rentre pas. Prolongation entre les deux équipes ! (78/78)
 
En début de prolongation, les équipes se tiennent et JOAQUIM permet au STB de passer devant mais STEVENS lui répond avec un dunk. DIBO a son tour redonne deux points d’avance au RMB mais le RMB se retrouve à 5 fautes et le STB revient avec 2 lancers francs de LEWIS. VARANAUSKAS met dedans à 3 points (82/85) mais KRAYEM répond dans la foulée. VARANAUSKAS retente une nouvelle fois sa chance mais sans succès cette fois ce qui donne une dernière possession pour le STB. LEWIS pousse MONCEAU à la faute quasiment au milieu du terrain qui ne convertit que le 2ème lancer franc. 86/85 pour le STB à 5 secondes de la fin avec possession pour le RMB mais EMEGANO tente un tir et c’est raté. Défaite du RMB 86 à 85, après avoir mené presque tout le match.
 
19.01.18 – PRO B – 15ème JOURNÉE
AU HAVRE, STB LE HAVRE BAT ROUEN MB 86 À 85
Arbitres : SECCY, BAZINE & MELAB  
18-19 | 22-26 | 15-19 | 23-14

 

LE HAVRE : 28/59 aux tirs (11/20 à 3 pts, 19/27 aux LF), 33 rebonds (6 offensifs), 21 passes décisives, 6 interceptions, 16 balles perdues. Marqueurs : Kraymen 12, Joaquim 14, Bamba 10, Mekdad 9, Davis 15, Denis 5, Aded 4, Lewis 17. Entraineur : Jean-Manuel Sousa
ROUEN: 32/73 aux tirs (6/26 à 3 pts, 13/15 aux LF), 28 rebonds (9 offensifs), 18 passes décisives, 9 interceptions, 11 balles perdues. Marqueurs : Stevens 21, Varanauskas 11, Monceau 10, Dibo 6, Michel 2, Bassoumba 5, Ponsar 9 & Emegano 21. Entraineur : Alexandre MENARD
 
Jean-Manuel Sousa (entraîneur du STB Le Havre) : 
« On a eu un peu de réussite, qui nous avait fuis jusqu’à maintenant. Ce soir, c’est tombé du bon côté. Parce qu’en deuxième mi-temps, on a fait ce qu’il fallait, on s’est réveillés pour aller chercher la victoire. En première, on n’y était pas du tout. On prend 45 points, on n’était pas prêts à jouer un match de basket, sans même parler de derby. Ensuite, ça a été mieux. Notre banc a beaucoup apporté. On a pu faire des rotations. À la fin, un garçon comme Bamba nous a énormément apporté défensivement. C’est bien, mais ce n’est que notre troisième victoire. On ne va pas s’enflammer non plus. »
 
Alexandre Ménard (entraîneur du RMB) : 
« On en a vécu beaucoup, des soirées comme celle-là, mais dans l’autre sens. On savait ce que c’était de le faire. On sait désormais ce que ça fait de le vivre. C’est un peu cruel. Mais je ne pense pas qu’on perde le match sur la fin, plutôt bien avant. Quand, en fin de deuxième quart-temps, on n’arrive pas à conserver l’écart important en notre faveur. C’est là où j’ai des regrets. Pour le reste, j’avais prévenu les garçons que ce serait un match difficile, dans une salle remplie, un peu à la vie, à la mort, pour le STB. Ils ont répondu présent dans l’attitude et le combat. Mais malheureusement, on n’a pas su clore le chapitre au moment où on aurait dû le faire. »