SAISON 2017-2018
Le 29 septembre 2017
Rouen pas loin du hold-up...

Leaders Cup (J3) – Après avoir sombré en première mi-temps, le Rouen Métropole Basket n’est pas passé loin d’un exploit ce vendredi sur le parquet de Lille.
 
À l’issue d’une première mi-temps pour ne pas dire catastrophique (-21 à la pause), les Rouennais ont su trouver les ressources pour revenir sur les talons de Lille en fin de partie. Mais le micro-meneur Maurice Acker, auteur d’une sortie impeccable (29 points, 7/7 à 3 points) a anéanti les derniers espoirs Normands (77-72).
 
Dès l’entame le scénario semblait se dessiner : Lille imposait le rythme par sa tour de contrôle Nicolas Taccoen tandis qu’Amin Stevens lui, peinait à plusieurs reprises à la finition, contraignant Alexandre Menard à prendre son premier temps-mort après 4 minutes de jeu (11-5). Dans la foulée les locaux profitaient des errements défensifs du RMB pour alimenter la marque par l’intermédiaire d’Acker qui triplait une nouvelle fois pour porter l’écart à +11. Dans cette période, seul Rémi Dibo semblait sortir la tête de l’eau avec ses 12 points.
 
Et la suite ne s’annonçait guère plus glorieuse tant la défense du LMBC paraissait infranchissable. Si Jean-Marc Dupraz n’avait pas fait souffler ses cadres, la messe aurait été dite de façon beaucoup plus rapide. Bassoumba dans son propre registre marquait dès la reprise (22-16) mais le rouleau compresseur nordiste allait en remettre une couche, d’abord par l’intermédiaire son meneur de poche, irrésistible derrière l’arc, puis par le duo Galliou/Buckels dans la peinture. En face : manque de solutions, balles rendues à l’adversaire, passes dans les tribunes…Rouen accusait le coup au moment de rejoindre les vestiaires (43-22).
 
PONSAR ET DIBO SONNENT LA RÉVOLTE


 
La rencontre reprenait sur le même rythme. Williams combinait magistralement avec Dibo dans le traffic mais Acker, trop souvent esseulé, ripostait encore et toujours derrière l’arc, ce qui avait le don d’irriter le coach Rouennais en bord de terrain. Toutefois les visiteurs ne paniquaient pas, bien au contraire. On retrouvait le Monceau de mardi dernier avec une activité défensive de tous les instants, et un Williams un peu plus inspiré sur ses tirs (54-43, 28’). Malgré les 21 points de Rémi Dibo et un quart remporté 21-13, la chance semblait cependant tourner du côté Lillois à l’image de ce tir de Marcos Suma-Umu qui rebondissait 4 fois sur le cercle avant de rentrer.
 
Et puis Carl Ponsar, discret jusqu’alors, allait prendre les choses en main avec trois shoots consécutifs pour ramener Rouen à -9. La défense des « bleus » était beaucoup plus agressive et Desmond Williams ne se faisait pas prier corner gauche (57-52, 33’). Mieux encore, les locaux déjouaient et Stevens provoquait la cinquième faute de Taccoen, égalisant sur la ligne des lancers (62-62). Quand le RMB passait devant pour la première fois du match sur un tir à mi-distance de Dibo (65-66, 37’), on pensait qu’il n’allait faire qu’une bouchée de son hôte du soir. Mais suite à un hook shot manqué de Stevens, Acker armait avec un peu plus de réussite à 6,75m et Varanauskas commettait la faute (71-66). Malgré des efforts peu récompensés, les Seinomarins insistaient par l’intermédiaire de Dibo (qui rentrait tout) et repassait devant dans l’ultime minute (71-72, 54 secondes à jouer). Acker, aux lancers, sauvait la baraque dans la douleur, score final 77-72.
 
Les Rouennais disposeront d’une semaine de travail pour aller rectifier le tir dans une semaine aux Docks Océane face au STB Le Havre (Leaders Cup, 4ème journée).
 
29.09.17 - LEADERS CUP – 3ÈME JOURNÉE
À LILLE, LILLE MBC BAT ROUEN MB 77 À 72
Arbitres : Oliot, Soares & Wallet
22-14 | 21-8 | 13-21 | 21-29

LILLE : 25/53 aux tirs (9/21 à 3 pts, 18/23 aux LF), 33 rebonds (5 offensifs), 20 passes décisives, 7 interceptions, 18 balles perdues. Marqueurs : Acker 29, Buckels 5, Galliou 6, Gombauld 10, Taccoen 13 & Suka-Umu 14. Entraîneur : Jean-Marc Dupraz.
ROUEN : 28/69 aux tirs (7/18 à 3 pts, 9/13 aux LF), 32 rebonds (13 offensifs), 15 passes décisives, 9 interceptions, 12 balles perdues. Marqueurs : Stevens 16, Varanauskas 2, Monceau 2, Williams 8, Dibo 28, Bassoumba 4 & Ponsar 12. Entraîneur : Alexandre Menard.




 


RETROUVEZ-NOUS ÉGALEMENT SUR
        

 Photos: Emmanuel Roussel